Poèmes d'auteurs autour de la danse...


Danse, Georges Moustaki

 Danse tant que tu peux danser, danse autour de la terre,

Libre comme un poisson dans l'eau, comme un oiseau dans l´air,
Léger comme le vent qui danse dans les arbres,
Ou le mât d´un bateau qui danse sous la vague.

Danse tant que tu peux danser sur les pavés, sur l´herbe,
Sur une table de bistrot, à l´ombre des tavernes.
Viens, laisse-toi porter par toutes les musiques, 

Qui sortent d´un piano ou d´un vieux tourne-disque.

Danse tant que tu peux danser, danse autour de la terre,
Danse dans les bras de Margot ou Julie de Nanterre,
Danse pour retrouver l´amour et la folie,
Danse pour éblouir ton âme qui s´ennuie.

Danse tant que tu peux danser, danse autour de la terre,
Pour ne plus porter sur ton dos la mort et la misère.
Et tu verras jaillir les sources souterraines,
Et les torrents de joie qui coulent dans tes veines.

Danse tant que tu peux danser, danse autour de la terre,
Danse pour qu´un printemps nouveau balaye les hivers.
Danse comme l´on vit, danse comme l´on aime,
Danse comme on écrit sur les murs un poème.

Danse tant que tu peux danser, danse autour de la terre,

Danse tant que tu peux danser. Viens, le bal est ouvert!
Danse tant que tu peux danser, danse autour de la terre,
Danse tant que tu peux danser. Viens, le bal est ouvert! 


Friedrich Nietzsche

 "Apprendre à marcher, à danser,

c’est s’écarter des chemins balisés

et rectifier sa démarche pataude,

se faire léger en dépit 

de la lourdeur du monde,

savoir respirer
pour soigner son souffle."   


Maurice Béjart

La danse

un minimum d'explication,

un minimum d'anecdotes,

et un maximum de sensations.


 Anne Hébert  

La danse, n'est-elle pas
la marche dans son apothéose;
marche noble, dépouillée
d'un but utilitaire, et
libre comme un jeu d'enfant ? 


Arthur Rimbaud

J'ai tendu des cordes
de clocher à clocher; 
 des guirlandes
de fenêtre à fenêtre;
des chaînes d'or

d'étoile à étoile,

et je danse.  


André Comte-Sponville : Dictionnaire philosophique

C’est une espèce de gymnastique, 

mais qui serait aussi un art:
elle tend moins à la santé qu’au plaisir,
moins à la force qu’à la beauté ou à la séduction.
La musique ordinairement l’accompagne ou
même la suscite. C’est que le rythme est roi,
et cela fait partie de sa définition:
la danse est un mouvement rythmé des corps
quand il suffit d’être soi ou de sa beauté.

De là une liberté paradoxale
(puisqu’il n’est pas de danse sans contrainte),
que ceux qui ne dansent pas envient
et voudraient imiter. 
Ce qui leur manque un peu de talent,
d’inconscience ou d’abandon. 


Henry Havelock Ellis  

La danse est le plus sublime,
le plus émouvant, 
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas 
une simp le traduction ou
abstraction de la vie; 
c'est   la vie elle-même. 


Dialogue avec l'Ange de Patrice Van Eersel 

De nous deux, le léger, c'est moi 
toi, tu as le privilège d'habiter un corps.
Alors habites-le la voie c'est le poids.
Pèse ! mais pèse joyeusement.
Ainsi, entre toi et moi se tendront 
les cordes d'un instrument très subtil et
nous pourrons commencer à résonner
ensemble à la musique divine
d'une façon radicalement nouvelle
à chaque instant, en toute liberté, et
cela fera naître, puis danser l'homme”.